Sous une chaleur étouffante - Efficace sur les limicoles d'été


La pêche d'été est parfois difficile et beaucoup de choses qui fonctionnent habituellement ne donnent pas de poisson en été. Comme je pêche le silure depuis de nombreuses années tout au long de l'année, j'ai une bonne comparaison des différentes saisons et des choses qui fonctionnent.

En été, nous avons souvent des niveaux d'eau bas, des températures élevées et donc peu d'oxygène dans l'eau, ce qui fait que les poissons sont paresseux, c'est-à-dire qu'ils réduisent leur consommation de nourriture ou optimisent leurs activités. Cela signifie que les silures ne nagent pas un mètre de trop, surtout en été, et je suis sûr qu'ils sont de véritables maîtres lorsqu'il s'agit de coordonner de manière optimale la consommation d'énergie et l'alimentation. Je voudrais ici vous parler brièvement d'une chose qui s'est manifestée à plusieurs reprises ces dernières années en été et qui rend le cours d'eau indépendant.

"Ce n'est qu'en essayant des choses que nous pouvons évoluer !"

Sven Dombach, Team Black Cat

Moi aussi, j'ai longtemps pensé que le silure, en tant que poisson nocturne, devait être ferré en premier lieu la nuit. J'ai passé de nombreuses nuits d'été au bord des rivières et j'ai souvent dû faire l'expérience de la dure réalité de la pêche d'été, et les nuits blanches n'étaient pas rares. Parfois, je n'ai pas eu d'action pendant des nuits entières, bien que j'aie placé mes montages exactement là où j'ai vu des silures sur le sondeur. Là où j'ai pu pêcher avec des poissons appâts vivants, il était également très frappant de constater que les cannes restaient absolument immobiles pendant la nuit, c'est-à-dire que les poissons appâts n'étaient même pas nerveux, ce qui laissait naturellement supposer qu'il n'y avait pas de prédateurs en chemin.

Quand il y avait une touche, c'était toujours le lendemain matin, quand il faisait déjà jour. En tant que pêcheurs, nous ne pouvons évoluer que si nous réfléchissons à ce que nous vivons et si nous en tirons des conclusions. C'est ainsi que j'ai commencé à laisser mes cannes de plus en plus longtemps dans l'eau le matin, même si en été, cela représente un effort physique particulier en raison de la chaleur. Surtout quand on pêche en bateau et qu'on n'a pas d'ombre, c'est un exercice difficile.

Nous voulons attraper des poissons et nous devons donc faire ce qui est logique. Après avoir constaté que les morsures se produisaient régulièrement le matin, j'ai commencé à y réfléchir, car il n'y a pas vraiment de hasard à la pêche. Tout ce qui arrive a une raison d'être et si les choses se répètent, il doit y avoir derrière une règle que nous, pêcheurs, ne pouvons souvent pas comprendre ou justifier.

Entre-temps, j'ai développé ma propre stratégie pour la pêche d'été, qui consiste à poser mes montages le soir, tout en sachant déjà que la nuit sera plutôt calme. Bien sûr, il y a toujours des touches la nuit, mais elles sont plutôt rares par rapport aux heures de la journée. Je ne m'inquiète donc pas du tout s'il n'y a pas de poisson au matin, car je sais que le bon moment arrive. En fait, je remets toutes mes cannes en place le matin et il ne faut souvent pas longtemps pour qu'une action se produise. Il s'est avéré qu'il y a aussi de bonnes fenêtres de morsure pendant la journée et d'autres phases où il se passe moins de choses. Une bonne phase est la matinée complète, jusqu'à ce que le soleil soit au zénith. Ensuite, les choses se calment jusqu'à ce qu'une deuxième bonne phase commence en début d'après-midi et se prolonge souvent jusqu'au crépuscule.

Ce que je vous ai décrit ici s'est avéré être valable pour tous les cours d'eau et est indépendant de la méthode de pêche. Pour la pêche active, que ce soit à la verticale ou au lancer, les heures de la journée sont particulièrement intéressantes en été et ce n'est certainement pas un hasard si les gros poissons mordent aussi pendant la journée.

Bien sûr, j'aimerais vous en donner la raison, et j'ai plusieurs pistes d'explication, mais je ne connais pas la vraie raison et je ne veux donc pas vous donner de spéculations ou de demi-savoirs.

Acceptez le fait que cela fonctionne vraiment bien en été pendant la journée et laissez couler la sueur pour vous procurer une grosse baleine d'été.

Un dernier conseil de ma part, mais pas des moindres. Si vous avez attrapé un poisson dans la journée, veillez à ce qu'il reste constamment mouillé. Une natte mouillée dans le bateau, toujours rajouter de l'eau et aussi toujours garder la séance photo dans l'eau et la plus courte possible. En principe, cela devrait toujours être le cas, mais en été, par une chaleur étouffante, vous n'avez pas le droit à l'erreur, mieux vaut renoncer une fois aux photos !

Dans cet esprit, je vous souhaite beaucoup de succès au bord de l'eau et vous adresse mes meilleures salutations.

Sven Dombach, Team Black Cat

Faites couler la sueur et obtenez votre waller d'été !

Impressions


Regardez la vidéo sur la pêche d'été


Consultez le catalogue des produits


Trouvez votre revendeur Black Cat