Succès sur le silure


Le silure a l'air d'une relique du passé et fascine un nombre infini de pêcheurs. Sa taille démesurée, sa forme primitive et les forces qui en résultent sont remarquables. Autant d'arguments décisifs pour mener, une fois dans sa vie, une lutte de pouvoir avec ces congénères. Sa taille imposante lui confère le respect nécessaire pour vivre en maître sans ennemis naturels. Au cours des dernières décennies, la pêche au silure n'a cessé d'évoluer et est plus populaire que jamais. De nombreuses méthodes et montages peuvent être utilisés dans notre système européen d'eau douce. C'est la raison pour laquelle la pêche au silure présente autant de facettes. Mais malgré les nombreuses techniques, chaque pêcheur a certainement trouvé sa méthode personnelle préférée pour cibler ce gros poisson. La mienne est depuis de nombreuses années le toc.

"Le silure : maître des eaux sans ennemis naturels"

Michael KochÉquipe Black Cat
Silurus glanis, le prédateur supérieur dans son élément
Silurus glanis, le prédateur supérieur dans son élément

Pour moi, le toc est de loin la méthode la plus passionnante pour traquer les Uriens. D'où vient cette méthode et qui l'a inventée, on ne peut que le supposer. Le fait est qu'elle fonctionne incroyablement bien et que les silures, pour une raison ou une autre, réagissent rapidement aux claquements du bois de silure et deviennent actifs. Cependant, il faut tenir compte de certaines choses et s'adapter aux conditions de l'eau. Dans l'article suivant, vous apprendrez à quoi il faut faire attention et comment obtenir rapidement le poisson géant de vos rêves. Amusez-vous bien !

Les silures réagissent au clapotis du bois de rempart

 

Le type de cours d'eau

Les silures sont désormais présents dans de nombreux plans d'eau. Que ce soit dans les rivières à courant rapide, les grands lacs de barrage ou les petits étangs, le silure s'adapte parfaitement à chaque plan d'eau et y atteint des tailles fabuleuses. Cependant, il n'y a pas de silure dans tout le monde. C'est pourquoi il faut se renseigner au préalable pour savoir si et quand des silures ont été introduits ou capturés. Une fois les informations recueillies et la présence d'une population confirmée, rien ne s'oppose plus à une sortie de pêche. Il s'agit maintenant de connaître l'eau et de localiser les bons spots pour les silures. Ici, l'emplacement est l'élément essentiel d'une sortie de pêche au coup réussie.

La bonne stratégie de flux est la clé du succès

En rivière, les zones de courant calme, les trous profonds, les obstacles dans l'eau, les piles de pont, les écluses, les ports et les arêtes perpendiculaires au courant peuvent être de véritables mines d'or et doivent être pêchés de préférence pour cette raison. Il est important de s'approcher du hotspot en douceur, car la profondeur d'eau est souvent très faible. Il faut uniquement corriger la dérive avec la rame et se comporter le plus silencieusement possible sur le bateau. Quelques coups isolés avec le bois de silure éveillent la curiosité des poissons ciblés et les attirent à proximité immédiate du bateau. En raison de la faible profondeur d'eau, on ne voit généralement pas de silure sur un échosondeur traditionnel, ce qui fait que les touches arrivent sans prévenir, comme si elles venaient de nulle part. De l'adrénaline à l'état pur !

Dans les lacs, ce sont les fonds riches en structures, les obstacles dans l'eau, les plantes aquatiques ainsi que les zones profondes jusqu'à 30 mètres qu'il faut trouver. Lors de la recherche, l'idéal est de se laisser porter par le vent sur l'eau. Il ne faut pas dépasser une vitesse de dérive de trois kilomètres par heure. D'après mon expérience, la vitesse idéale est d'un kilomètre par heure. On dérive ainsi lentement sur l'eau, on apprend à la connaître et on peut taper efficacement tout en présentant parfaitement ses appâts. Comme la vitesse dépend du vent, les sacs de dérive sont un "must have" pour chaque sortie de pêche au toc. De tels sacs pour freiner existent en différentes tailles et formes, la vitesse de dérive peut ainsi être influencée efficacement.

Voici un sac de dérive de Quantum en taille M. Super par vent modéré
Le même en taille XL. Idéal pour les jours de tempête.
Les petits bateaux pneumatiques spacieux sont fantastiques pour taper dans les vents violents en raison de leur faible surface d'attaque.

Il y a des jours où l'on attire les sinistres compagnons hors de leur environnement lugubre plutôt avec des coups à haute fréquence, d'autres jours ils réagissent plutôt à des coups à basse fréquence. Pour commencer, il convient de produire une série de trois à huit coups à intervalles irréguliers tous les dix mètres. En fonction de l'activité des silures et des indications correspondantes sur le sondeur, la fréquence devrait être adaptée en l'absence de morsures.

Le sonar doit être réglé de manière à ce que l'appât soit visible sur l'écran sous forme de ligne. Ce n'est qu'ainsi que le pêcheur peut "attaquer" de manière ciblée les croissants (= poissons !) qui apparaissent en soulevant ou en abaissant l'appât et augmenter ainsi son rendement en morsures.

On le voit bien. Un silure (grand croissant) s'approche du teaser (ligne continue épaisse), puis replonge.

Le principe est le suivant : les silures qui remontent et qui se trouvent dans une couche d'eau ne sont pas "tapotés", mais seulement pêchés ! Si le poisson se déplace ensuite vers le fond, l'appât reste sur place et on tape à nouveau. Le pêcheur de silure doit alors essayer de réactiver le silure et de susciter à nouveau l'intérêt pour son appât. Un spectacle absolu qui vaut la peine d'être vécu.

Mon ami Mark avec une belle baleine tapeuse qu'il a réussi à pêcher à l'aide de son sondeur.

 

Tacle tactique

Pour la pêche au toc, on utilise généralement des cannes courtes de 1,60 à 2,40 m de long. Il faut également un petit moulinet fixe ou multibobine, avec une capacité d'environ 150 m de ligne tressée de 35. Dans la plupart des cas, les cannes verticales et les cannes à lancer sont utilisées à d'autres fins. Enfin, le matériel utilisé doit être léger et facile à manier, mais aussi suffisamment robuste pour résister à des spécimens de ce genre dépassant la barre des deux mètres. Les cannes en ligne sont particulièrement recommandées pour la pêche au toc, car elles ne sont pas baguées et la ligne, comme leur nom l'indique, passe à l'intérieur de la canne. Même en cas de vent fort ou de mouvements négligents, la ligne ne peut pas s'enrouler autour de la canne. Avec une canne baguée, ce scénario provoquerait le chaos sur le bateau en cas de touche inattendue et, dans le pire des cas, la rupture du fil.

Les cannes en ligne me facilitent énormément la suite des opérations jusqu'au combat en cas de morsure spontanée. C'est pour cette raison que je les utilise aussi bien avec la canne activement guidée qu'avec la canne statiquement présentée en post-dérive.

Comme il n'y a pas d'anneaux et que le fil passe à l'intérieur de la canne, le fil peut s'enrouler tranquillement autour du blank de la canne lorsqu'il y a du vent ou des vagues. Si une touche se produit, on peut quand même lancer le combat, car la ligne glisse sans problème sur le blank de la canne et ne peut rester accrochée nulle part. Sur les modèles de cannes à anneaux, ce scénario peut très rapidement entraîner la rupture de la canne ou de la ligne.
Le Battle Cat Inline, un fidèle compagnon depuis de nombreuses années.

Il existe des bois de rempart comme le sable à la mer. Il n'y a plus de limites aux formes, aux couleurs et aux profondeurs à utiliser. Cependant, je pense qu'une utilisation simple et un bon maniement sont particulièrement importants. Les sons doivent être faciles à taper et sans fatigue. Dans notre gamme Black Cat, nous avons deux bois qui répondent à ces critères.

Divers bois de rempart de différentes formes et tailles.
Les clones de Black Cat Catfish. Le Deep Water pour les eaux profondes de 6 à 30 m ainsi que le Shallow Water pour les eaux peu profondes de 1 à 6 m de profondeur.

 

Avec l'appât, ça claque !

L'un des meilleurs appâts pour la pêche au toc est le ver de rosée. Les vers de rosée sont faciles à trouver et à transporter, autorisés partout et très efficaces. Associés à un teaser, les vers de rosée sont donc mon tout premier choix pour taper. Les teasers nous permettent de modifier rapidement la profondeur sans risquer que le montage ne se retourne et s'emmêle. Nous pouvons ainsi pêcher très rapidement des silures dans différentes couches d'eau avec la certitude que notre appât sera parfaitement présenté.

Le Battle Cat Teaser (à gauche sur la photo) et le Battle Cat Silent Teaser (à droite sur la photo) sont respectivement disponibles en Glow In The Dark (lumineux) et en noir/jaune classique.
Le Silent Teaser de couleur Glow In The Dark est équipé de 12 vers de rosée et "ready to fish".
Les billes de verre du Battle Cat Teaser sont très jolies à voir. En levant et en abaissant le teaser, elles produisent des bruits acoustiques sous l'eau et éveillent ainsi encore plus la curiosité du silure.
Le teaser n'est pas seulement volumineux grâce aux fils en caoutchouc, il protège également la tête plombée. C'est très utile, car le silure est connu pour percevoir les objets métalliques, ce qui peut l'effrayer.
Un beau poisson en train de se battre. Le Battle Cat Teaser dans la couleur Glow In The Dark était une fois de plus le bon choix.

Les poissons d'appât sont bien sûr aussi des séducteurs très efficaces lors de la pêche au toc, seuls l'approvisionnement, le transport et la législation dans certains pays rendent leur utilisation difficile.

De petits triples attachés à une tresse permettent au poisson-appât de nager de manière séduisante lorsqu'il est appâté par la queue et qu'il dérive lentement à une vitesse maximale d'un kilomètre par heure.

Le tapping est une méthode très efficace, surtout à notre époque où la pression de la performance et les obligations privées augmentent constamment, pour être couronné de succès en un minimum de temps. Il n'est pas nécessaire de passer plusieurs jours au bord de l'eau. La plupart du temps, quelques heures suffisent pour établir le contact tant attendu avec le poisson cible. N'hésitez donc pas à utiliser des créneaux horaires courts pour vous adonner à votre hobby. Au bon moment, avec la bonne méthode, la tactique parfaite et le matériel adapté, vous êtes sur la bonne voie et bien plus proche de votre colosse d'eau douce que vous ne le pensez.

Dans cet esprit, je vous souhaite beaucoup de succès et de bons moments au bord de l'eau.
Votre
Michael Koch
Équipe Black Cat

Une bonne stratégie et du matériel sont les clés du succès


Consultez le catalogue des produits


Trouvez votre revendeur Black Cat